Réunion de la plateforme Etined


« En avril 2013, les ministres de l’Education des 50 États parties à la Convention culturelle européenne ont convenu, sur la base de la Déclaration ministérielle d’Helsinki, d’oeuvrer ensemble en faveur de l’éthique, de la transparence et de l’intégrité dans l’éducation, dans l’intérêt de tous les enfants européens et, à cette fin, de constituer une plateforme ETINED », comme « éthique en éducation » (source : https://www.coe.int/fr/web/ethics-transparency-integrity-in-education/about-etined). En tant qu’observateur au sein du Conseil de l’Europe, le Saint-Siège dispose d’un siège dans cette plateforme. Cela est d’autant plus intéressant qu’avec 250 universités catholiques dans le monde et plus de 210.000 écoles, l’Eglise ne peut se trouver absente d’un tel débat. Le Saint-Siège a demandé à l’OIEC de le représenter dans cette plateforme. Les résultats et les préconisations de cette plateforme, qui s’appliquent à l’Europe, mais peuvent concerner le monde entier seront partagés au sein de notre réseau. Lors de la réunion de février 2018, la plateforme s’est penchée sur les questions de corruption et de fraude dans l’éducation.